CAP - Maupassant : Le loup

CAP - Maupassant : Le loup

Sylvie Guigue, formatrice Lettres en LP, propose une séquence pour les CAP sur "Le loup" de Guy de Maupassant au sein de l'objet d'étude "Rêver, imaginer, crée".

Les objectifs de la séquence sont de :

  • lire une nouvelle possédant des références mythologiques,
  • vérifier la compréhension des élèves
  • leur faire réaliser une couverture.

La première séance doit permettre aux élèves de comprendre comment l'auteur installe son récit en utilisant la version écrite ou audio du texte. L'outil numérique la Quizinière et un texte à trous permettent de s'assurer de la bonne compréhension de l'histoire par les élèves.

iframe

Version audio du "Loup" de Guy de Maupassant

La deuxième séance se focalise sur l'élément perturbateur de l'histoire et met en perspective la nouvelle et l'histoire de la bête du Gévaudan. La quiziène permet également de vérifier la compréhension. Les élèves doivent également réaliser un avis de recherche tel qu'aurait pu le publier le héros avant de se mettre en chasse.

Attention, l'application Spark n'étant pas RGPD compatible, on réservera son utilisation dans le cadre de la classe, sur un compte classe partagée. En distanciel, on demandera aux élèves de dessiner eux-mêmes leur avis de recherche de le prendre en photo et de l'envoyer par mail.

iframe

La bête du Gévaudan

La troisème séance comporte l'étude de la langue avec un travail sur le lexique et les mots en réseaux. C'est l'occasion pour les élèves de réaliser un nuage de mots autour du champ lexical de la peur.

Lors de la quatrième séance, les élèves se confrontent aux péripéties et essayent de cerner les motivations des personnages. Un extrait du livre "Le loup, une histoire culturelle" de Michel Pastoureau, leur permet de comprendre les éléments que Guy de Maupassant a empruntés à la légende de la bête du Gévaudan. Enfin un LearningApps permet de vérifier la bonne compréhension de l'ordre des péripéties.

Une réecriture du combat final selon le point de vue de François d'Arville permet, pour la cinquième séance, de s'assurer de la compréhension de la fin de la nouvelle.

Enfin, la réalisation d'une couverture sert d'évaluation finale et de "teaser", les élèves devant résumer la nouvelle en trois lignes er expliquer ce qu'ils ont aimé et pourquoi il faut absolumment la lire. 

La séquence intégrale en téléchargement
Fichier attachéTaille
PDF icon Séquence - Le loup.pdf373.52 Ko